Rythmes scolaires à Soisy : Le maire obligé de revoir sa copie !

By on avril 4, 2013

En France, la durée de la journée scolaire est la plus longue du monde (6 heures, à laquelle on a ajouté une heure d’aide individualisée pour les enfants éprouvant des difficultés). Depuis la mise en place de la semaine de 4 jours en 2008, tous les chercheurs, pédagogues et enseignants ont constaté que cet aménagement du temps scolaire était inadapté au développement et à l’apprentissage des écoliers. C’est pourquoi, une réforme de l’organisation du temps scolaire dans les écoles primaires a été initiée par Vincent Peillon, laissant aux communes la liberté de son application à la rentrée 2013 ou 2014.

Pour faciliter la mise en œuvre rapide de la réforme, le gouvernement a promis une aide de 90 euros par élèves (50 euros par élève et 40 euros supplémentaires pour les communes en DSU) pour les communes l’appliquant dès 2013 (elle tombera à 45 € en 2014). La ville a raté ce coche à cause d’une proposition mal ficelée et élaborée sans la concertation nécessaire à un tel projet. Dans le Parisien du 21 janvier 2013, le maire affirmait que tout comme « Andilly et Margency on appliquera la mesure dès 2013 » à Soisy-sous-Montmorency. Mais devant l’inquiétude des parents (témoignage d’un parent d’élève) et des enseignants (témoignage d’un enseignant), et sans doute aussi devant le calendrier des futures élections municipales de mars 2014, le maire a finalement décidé de distribuer un questionnaire aux parents d’élèves.

Voici les résultats de cette initiative et les conclusions :

Sur les 1.036  parents qui se sont exprimés, ils ont été 576 à demander le report de la mise en application des nouveaux rythmes scolaires à septembre 2014 (contre 225 pour la rentrée 2013). 658 parents (contre 272) sont favorables à ce que l’accueil par la mairie se fasse de 15 h 45 à 16 h 30 plutôt qu’entre 13 h 30 et 14 h 15, et 884 parents (contre 103) pour que la demi-journée supplémentaire se fasse le mercredi matin plutôt que le samedi matin.

Au vu de ces résultats, le conseil municipal du 28 mars a voté à l’unanimité  pour le report de la mise en application de la réforme à septembre 2014 et pour la mise en place d’une concertation plus large impliquant tous les acteurs de la communauté éducative.

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette décision qui respecte le choix des parents et des enseignants et nous espérons qu’un vrai projet élaboré dans l’intérêt de l’enfant verra le jour à Soisy. Vous pouvez compter sur notre vigilance tout au long de cette concertation !

Réagissez à l'article

Laisser un commentaire